By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Azobé

Informations générales

Azobé
  • contrefil, grain grossier et petits traits blanchâtres ;
  • duramen brun chocolat à rouge pourpre ;
  • aubier rose pâle ;
  • duramen durable à très durable ;
  • convient pour les constructions lourdes non abritées, les travaux hydrauliques, le platelage de ponts, le recouvrement de sols industriels ;
  • convient également aux agencements de jardin ;
  • difficile à usiner.
Les photos des essences sont publiées à titre indicatif et peuvent ne pas refléter la réalité.

Propriétés

Provenance
L’azobé (Lophira alata Banks ex Gaertn.f.) appartient à la famille des Ochnacées et provient d’Afrique occidentale et centrale.

Durabilité
Le duramen est durable à très durable (classe de durabilité naturelle I-II) et l’aubier n’est pas durable (classe de durabilité naturelle en V).

Usinage et séchage
Le contrefil et la dureté compliquent l’usinage de l’azobé. La dureté désaffûte les outils. Le préforage est donc conseillé. Le séchage est difficile et très lent, mais n’est pas nécessaire pour la plupart des utilisations.

Finition
La plupart des utilisations de l’azobé ne nécessitent pas de finition.

Utilisations

  • constructions portantes lourdes non abritées ;
  • travaux hydrauliques et maritimes (bonne résistance aux tarets) ;
  • platelage de ponts ;
  • recouvrement de sols industriels ;
  • fonds de wagons ;
  • traverses de chemin de fer et métro ;
  • agencement de jardins.

Informations professionnelles

Azobé

Masse volumique moyenne*

1050 kg/m³

Retrait radial

De 60 à 30 % h.r.**

1,6 %

 

De 90 à 60 % h.r.**

1,6 %

Retrait tangentiel

De 60 à 30 % h.r.**

2,0 %

 

De 90 à 60 % h.r.**

2,4 %

Mouvement

De 60 à 30 % h.r.**

3,6 %

 

De 90 à 60 % h.r.**

4 %

Module d’élasticité

18 000 N/mm²

* à 15 % d’humidité du bois / ** humidité relative de l’air