By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Chêne d’Europe et d’Amérique

Informations générales

  • espèce feuillue la plus couramment utilisée;
  • aussi importé d’Amérique (du Nord principalement) ;
  • teinte brun clair à brun doré ou à brun rose ;
  • croît principalement dans les forêts feuillues caduques des régions tempérées ;
  • à ne pas confondre avec le Tasmanian oak, le Chilean oak, le « chêne du Brésil » ou le « chêne d’Asie » ;
  • une norme de qualité belge existe pour l’aspect visuel du chêne d’Europe.
Les photos des essences sont publiées à titre indicatif et peuvent ne pas refléter la réalité.

Propriétés

Provenance
Le chêne pousse dans l’hémisphère nord, entre le 45e et le 50e degré de latitude. En Europe, la zone de croissance se situe un peu plus haut du fait du climat marin, en Amérique, elle se situe un peu plus bas du fait du climat continental. Le chêne utilisé en Belgique provient essentiellement d’Europe et d’Amérique du Nord. Mais il y a de par le monde (Java, Indochine, Amérique centrale et du Sud…) des centaines d’autres espèces de chêne (Quercus spp.).
Le nom « chêne » peut seulement être utilisé pour les arbres appartenant au genre Quercus. Si l’on parle du chêne, sans plus, il s’agit du bois provenant du chêne d’Europe (Quercus petraea, le chêne rouvre, ou Quercus robur, le chêne pédonculé).

Couleur et figure
En Amérique, on distingue deux grands groupes : le chêne blanc et le chêne rouge d’Amérique. Le chêne d’Europe ressemble le plus au chêne blanc d’Amérique. Le duramen est du chêne blanc est brun clair à brun jaune. Le chêne rouge est brun clair à brun rose. Dans les deux cas, le duramen est clairement distinct de l’aubier, de teinte plus claire.
Sur la face radiale, les délimitations des cernes de croissance sont bien visibles. Sur dosse ou sur la face tangentielle, le chêne présente une figure flammée. Les vaisseaux sont groupés en anneaux clairement perceptibles à la loupe. Les dimensions des vaisseaux du bois initial sont dix fois plus importantes que celles des vaisseaux du bois final.
Sur la face radiale (bois débité sur quartier), les délimitations des cernes de croissance ont l’aspect de stries foncées. Dans le bois débité sur quartier, les rayons du bois se manifestent comme des maillures.

Différences
Le chêne rouge a des vaisseaux ouverts, des cernes de croissance plus larges et une figure moins fine que le chêne blanc. Les vaisseaux du chêne blanc sont obturés par des thylles. Le chêne rouge est moins durable que le chêne blanc, mais il se laisse mieux imprégner.
Le chêne a une révolution de 120 à 250 ans. En Europe, ce n’est qu’après 150 ans que le tronc présente un diamètre de ±60 cm. En Amérique, par contre, le tronc du « red oak » aura déjà un tel diamètre après moins de 80 ans.
Les Américains scient leurs grumes presque entièrement sur dosse, même s’il devient de plus en plus courant de les scier sur quartier ou faux-quartier. Après chaque trait de scie, les grumes sont tournées de 90°. Ils optent de plus en plus souvent pour des largeurs fixes au lieu des largeurs tombant de scie. Ils travaillent encore toujours avec les mesures anglaises. Les scieurs européens débitent généralement les grumes sur quartier. Ils tiennent davantage compte de l’utilisation. Les grandes dimensions sont de plus en plus difficiles à obtenir.

Durabilité
Le chêne rouge d’Amérique est peu durable (classe de durabilité naturelle IV). Le chêne blanc d’Amérique et le chêne d’Europe sont moyennement durables à durables (classe de durabilité naturelle II/III).

Normes de qualité
Il existe une norme belge pour le classement visuel selon l’aspect du chêne d’Europe : la NBN EN 975-1 : 1996. « Bois sciés – classement d’aspect des bois feuillus – partie 1 : Chêne et hêtre ».
Le chêne d’Amérique possède généralement sa propre norme de qualité. Le système américain est basé sur le système « cutting », ce qui signifie qu’un certain pourcentage de la surface du bois doit être exempt de défauts selon la norme de qualité. Dans le système européen, une limite maximale est imposée pour chaque défaut suivant la classe de qualité.
La spécification « premier choix » pour sciages ne répond à aucune prescription légale. Une indication de qualité repose en principe sur le nombre de défauts et leurs dimensions, pas sur le mode de sciage. La qualité dont vous avez besoin dépend bien entendu de l’utilisation.

Séchage et taux d’humidité
Si le chêne est porté en une fois de l’état mouillé à sec, il risque de présenter des déformations, des fissures ou du collapse. Dans le cas de collapse, le bois présente un retrait irrégulier, plus important au centre qu’aux bords de la pièce. Le retrait de l’état vert à 12 % est d’environ 2,2 % dans le sens radial et de 5,6 % dans le sens tangentiel.
Le séchage en deux étapes offre de bons résultats. Après le sciage, le bois est soumis à un premier triage de qualité. Le bois est ensuite séché à l’air libre pendant près de 6 mois, jusqu’à obtenir un taux d’humidité de 35-40 %. Il importe de veiller à ne pas mettre le bois en plein soleil et à le protéger contre le vent trop sec ou trop fort. Le bois est ensuite séché en séchoir jusqu’à obtenir le taux d’humidité requis.
Le chêne bien séché est relativement stable. Pour une humidité relative de l’air de 50 %, le bois a une humidité d’équilibre d’environ 11 %. A l’intérieur, l’humidité de l’air peut varier de 30 à 60 %. Le chêne indigène aura un retrait ou un gonflement d’environ 0,8 % (sens radial) et de 1,2 % (sens tangentiel).
Le chêne d’Amérique est souvent importé séché.

Usinage
Le chêne se laisse bien usiner tant machinalement que manuellement. Pour un beau travail, l’angle de coupe idéal des outils est de 20°. Lors du tournage du chêne à l’état sec, les outils se désaffûtent vite. Le chêne se laisse facilement cintrer à la vapeur chaude. C’est surtout le chêne d’Europe qui se prête bien au cintrage. Le bois peut alors présenter une épaisseur de maximum 60 mm.

Collage, finition et fixation
Le chêne se laisse facilement coller, teinter et peindre. Le chêne d’Amérique contient moins de tanins que la variante européenne. Seul le chêne d’Europe peut donc être fumé ou mordancé, ce qui lui donne une apparence ancienne.
Le chêne a tendance à se fissurer : un préforage est donc conseillé avant le vissage ou le clouage. Les tanins du chêne peuvent lui donner une décoloration bleu-noir aux endroits en contact avec les matériaux ferreux et une décoloration brun clair aux endroits en contact avec le cuivre ou le laiton. Il est dès lors conseillé d’utiliser des moyens d’assemblage en acier inoxydable.

Utilisations
Le chêne convient particulièrement bien au placage tranché et au parquet. Il convient également pour :

  • portes intérieures ;
  • meubles ;
  • aménagements intérieurs ;
  • plinthes et moulures ;
  • escaliers intérieurs ;
  • portes extérieures(*) ;
  • menuiseries extérieures(*) ;
  • bardages(*) ;
  • bois de construction (poutres, solives, chevrons) ;
  • constructions hydrauliques(*).

(*) Le chêne rouge d’Amérique ne convient pas pour ces utilisations.

Informations professionnelles

Dimensions commerciales

Chêne d’Europe non raboté*

Chêne d’Amérique non raboté*

Panneaux et moulures :
Epaisseur : 13/15/18/20 mm

Epaisseur :
26(4”/4”)/32(5”/4”)/40(6”/4”)/52(8”/4”)/65(10”/4”)/80(12”/4”) mm en largeurs tombant de scie de 155 mm et plus avec un pourcentage limité de 100 mm et plus.

Plots :
Epaisseur** : 18/27/34/41/52/65/70/80 mm

Avivés :
Epaisseur : 27/34/41/52 mm
Largeur : 100 mm et plus
Longueur : 400 à 2100 mm et plus

Largeurs fixes :
26x105/26x130/26x155/26x180/
26x205 mm

Frises :
Epaisseur : 20/27/32/41/52 mm
Largeur : 40/50/60/70/80/90 mm
Longueur : 250 à 2100 mm par 50 mm

Longueur : 2150 à 4900 mm, par 300 mm

 

Chevrons :
27x27/30x30/40x40/50x50/60x60/70x70/
80x80/100x100 et bois de charpenterie en longueurs de 400 à 1500 mm et plus.

 

* Le chêne d’Europe est livré sans aubier. Le chêne d’Amérique est livré avec aubier et l’aubier est inclus dans le prix.
** Dans le cas de bois sur boule (en plots ou plateaux de bois avec des deux côtés de l’aubier et de l’écorce) :

  • les valeurs mentionnées pour l’épaisseur sont les dimensions du bois séché. Les dimensions du bois livré non séché sont légèrement supérieures ;
  • la largeur du bois sur plot varie. Il est évident que la largeur de la boule/du plot de chêne est en grande partie déterminée par la largeur du tronc. En ce qui concerne le mesurage, voir NBN 219.01.